Boudu Studio

Infographiste fantaisiste pour projets sérieux

Aloé

Il faut que je vous raconte le faire-part d’un petit breton qui devrait pointer le bout de son nez très bientôt.

Quand sa maman Maëlys m’a contactée la première fois, elle aidait une amie à trouver son faire-part de mariage. Puis elle est revenue vers moi plus tard pour me dire qu’elle avait eu un coup de coeur pour le faire-part de naissance berceau et le concept de la photo glissée dans la petite enveloppe.

Son idée première était très claire et très…. coûteuse ! Elle avait envie d’un faire part en 6 volets, pliés à l’intérieur desquels j’aurais collé 3 enveloppes dans lesquelles de petites photos du bébé auraient été glissées. Une fois mes calculs terminés, nous partions sur une devis à 6€ le faire-part sans l’enveloppe pour tout envoyer.

Oups !

Mais comme Maëlys et BouDu sommes persévérantes, nous avons tout réfléchi à nouveau pour aller au bout des envies de ce couple et de leur budget. J’ai donc appelé Maëlys longuement et nous ensemble imaginé le faire-part idéal. L’idée cette fois, sera de dessiner un bateau de papier sur lequel nous pourrions lire les informations importantes du bébé (prénom, taille, poids, ville de naissance etc). En guise d’ancre, ce bateau sera rattaché par une ficelle type baker twine à une mini enveloppe dans laquelle seront glissées trois mini photos que j’aurais retraitées au préalable en ajoutant quelques mots dessus. Enfin, à l’avant de la mini enveloppe, je vais dessiner un autocollant avec un peu de texte dessus pour permettre à Manoa, le fils aîné de Maëlys d’annoncer la naissance de son petit frère).

Une fois que le papa a eu validé notre idée, nous avons démarré ensemble le travail. De cette façon, j’ai pu garder les envies les plus importantes de Maëlys : des pliages, une enveloppe et des photos glissées, un faire-part « objet original » tout en utilisant des motifs et des couleurs plus douces et classiques.

FP-bateau

Je me suis dit qu’en vous faisant entrer dans mon atelier, je vous permettrai peut-être de comprendre en quoi le « sur mesure » consiste et toute l’attention que je peux y donner. Alors du coup dites moi, vous voudriez le voir le faire-part quand il sera terminé ? Voudriez vous que je vous ouvre parfois les coulisses de mon BouDu pour participer avec moi à la confection de faire-parts ?

A bientôt BouDu !