Boudu Studio

Infographiste fantaisiste pour projets sérieux

le cadeau à l’ATSEM

miroir atsem2 copie

Il faut avoir un tout petit en maternelle pour parler doctement de cet acronyme inconnu. Un ou une ATSEM. Elle est bien ton ATSEM ? Mon piou est raide de son ATSEM. Oui bien sur mais kezako ai je demandé à notre retour de Madrid quand mon impératrice est entrée en moyenne section de l’école du petit village où nous nous étions installés.

Agent Territorial Spécialisé de l’Ecole Maternelle…. Ahhhhhh, c’est la « dame qui aide ». Moui, j’ai compris. 3 ans et 4 ATSEM plus tard, je les ai rebaptisées moi les ATSEM, chez bouDU c’est une dame Attentive, Tendre, Souriante, Epatante et Magique. ATSEM quoi.

De façon laconique, beaucoup disent : c’est la dame qui aide la maitresse. Moui encore. Notre expérience en la matière c’est qu’elle aide surtout les enfants. C’est elle qui fait le lien entre le cocon de la maison et cette classe parfois un peu angoissante où l’on apprend à vivre avec les autres et plus entre soi comme à la maison. C’est elle qui sèche des larmes ou fait disparaitre un gros chagrin, j’ai rarement vu des maitresses faire de gros calins. Elles font des trucs épatants aussi mais le côté maternant, je l’ai toujours vu chez les ATSEM. Et ça, nous aussi, ça nous rassure.  C’est elle encore qui aide ces tous petits à aller aux toilettes alors qu’ils sont à peine autonomes. L’ATSEM de mon roi emmène les enfants à la bibliothèque de l’école une fois par semaine et les aide à choisir leurs livres. C’est notre fête du soir à la maison ensuite et c’est grâce à elle. Elles connaissent les petits défauts et les grandes qualités de nos pioupioux, nous interpellent dès que quelque chose leur parait suspect (chez nous un rythme cardiaque un peu élevé pendant les exercices psycho motricité), reconnaissent les yeux fermés 26 tétines et 26 doudous.

Bref, elles sont attentives, tendres, souriantes, épatantes et même magiques n’ayons pas peur des mots.

Quand j’ai voulu remercier l’ATSEM de mon impératrice l’an dernier, j’ai regardé un peu partout sur internet, farfouillé dans mon tableau fait main sur pinterest mais pas trouvé l’idée qui me plaisait bien pour dire toute la reconnaissance que j’avais pour elle. Impossible n’est pas bouDU, j’ai donc préparé un petit dessin, réfléchi longuement à ce qu’était pour nous Véronique et j’ai dessiné ce miroir.

Ca n’était pas le but mais elle a pleuré quand elle l’a reçu. Et moi quasiment avec.

Depuis, on a gâté aussi Patricia quand elle est partie à la retraite en novembre. Des larmes encore.

Et j’en ai gardé un de mon boudu stock pour Marie-Laure. Mais chuuuuut, ne le lui dites pas hein. Je compte sur vous.

ATSEM

Et vous savez quoi ? Il faut croire que mes petites idées sur les ATSEM sont partagées par beaucoup d’entre vous. C’est l’un des « best sellers » de ma boudu boutique. Si ma bonne dame. Magiques, je vous dis. Elles sont même magiques.

A bientôt, bouDU !