Boudu Studio

Infographiste fantaisiste pour projets sérieux

Tchin tchin !

spritz

Que vous organisiez une grande fête ou une grande tablée, la question de l’alcool est un tantinet difficile d’un point de vue financier. Soit vous êtes très en formes et vous pouvez tranquillement aller voir votre caviste chouchou, soit vous achetez du mauvais vin à pas cher (pouark), soit vous demandez à vos amis d’apporter du vin (mais là il va falloir prier Sainte Rita qu’ils s’y connaissent un petit peu, et on n’est pas rendus…). Dernière option, faites comme BouDu, coupez la grappe la poire en deux.

Comment ça me direz vous ? Et bien c’est simple, en apéritif, prévoyez un cocktail maison. Ca vous coûtera moins cher et ça peut être très bon. Attention toutefois à bien nourrir vos convives histoire que la fête ne soit pas plus folle un tout petit peu trop tôt.

Comme cocktail, je ne vous ferai pas l’affront de parler de mojitos, j’en bois vois tellement partout depuis quelques années que vous devez savoir comment les faire. Personnellement, au mojito, je préfère siroter un planteur ou un spritz.

Et là je vois vos mines déconfites devant l’ordi, un spritz ? Mais koitesse boudu ?

Un spritz est un apéritif italien que j’ai découvert il n’y a pas si longtemps que ça à… Brest ! Oui je sais. Mais non, je n’ai pas bu. Un soir de miracle où le breton et moi même avions laissé nos enfants à belle maman, sainte BM priez pour nous, nous sommes rentrés par hasard dans cet italien à se damner, oui pas moins à se damner. Toi qui pars en Finistère c’est cadeau, ne me dis pas merci.

Breeeeef, le spritz est un mélange de Prosseco : vin blanc italien, d’eau de selz, à défaut moi j’y mets du perrier et d’Apérol, un apéritif italien un peu amer. Une tranche d’orange  et une feuille de menthe pataugeront gaiement de concert dans votre verre avec des glaçons.

Pour un verre,  comptez 6cl de vin, 4cl de perrier et 4cl d’Apérol. Don’t panick, je suis super forte en régle de trois donc pour un récipient plus conséquent (disons 12 verres), vous aurez un litre de prosecco pour un demi litre de perrier et un demi litre d’Apérol. Tout le monde est avec moi ? Voilà comment réduire votre addition, proposer une boisson originale (n’hésitez pas à prétexter un voyage à Venise où parait il, les étudiants sont fous du spritz) et passer une bonne soirée.

Et vous, vous avez un cocktail de prédilection ?

A vendredi !